Anti-selfie, capter des regards et se demander qui regarde qui ? une compilation de photographies de moments suspendus ou les regards se croisent, se fuient, se suivent ou s'égarent.

Capter une lumière, une intention, une inquiétude. Mais surtout regarder ailleurs qu'en soi-même. Le selfie est une négociation autogène, une mise en abîme d'un ego imbécile.
Quelques années de mes captures. Lumière et personnages naturels. Juste une intention. Le temps suspendu d'un moment qui ne reviendra jamais, une fenêtre ouverte, des limites finies qui nous laissent imaginer ce qu'il y a en dehors du cadre.

Umberto Eco dans "lector in fabula" nous parle du chemin entre l'écrivain et le lecteur, l'inférence du non-dit. Inférer c'est faire ce chemin entre les lignes. L'image photographique si elle nous raconte une histoire, notre histoire, nous faisons le même chemin.

 - regarder qui, regarder où ?
regarder qui, regarder où ?